Hommage à Pierre Dubois

Hommage à Pierre Dubois

Hommage à Pierre Dubois

Pierre, mon Ami ! Tu as donné toute ton énergie à la jeunesse et au rayonnement de la langue française ! Nous serons fidèles à ton action et nous continuerons à servir tes idéaux qui sont des idéaux que nous partageons ! Nous donnerons ton nom à la promotion 2017 de Poésie en liberté ! Nous avons ton souvenir gravé dans notre histoire !

Jean-Marc Muller, Président fondateur de Poésie en liberté
Paris, le 11 janvier 2017

Une plaque commémorative sera installée par Poésie en liberté au Québec en souvenir de Pierre Dubois.

Hommage à Pierre Dubois sur le site du Collège de Montréal

Voeux 2017

Nous abordons, à partir du 1er janvier, la 19ème édition du concours international « Poésie en liberté ».

Toute l’équipe vous présente ses vœux pour faire de cette année une nouvelle et belle année de poésie.

Votre humanité viendra encrer votre plume et fera vibrer le cercle magnifique des dizaines de milliers de jeunes poètes qui participent depuis des années.

Rejoignez la cohorte immense des amoureux des mots et de la langue française sur les cinq continents. Chacune et chacun y a sa place. Laissez parler votre sensibilité, votre amour du genre humain.

Voeux 2017

Voeux 2017

Concours Monde

Le concours international « Poésie en liberté » reçoit des poèmes du monde entier : c’est sa richesse. Il est le miroir des incertitudes de la jeunesse du monde. L’avenir, tant personnel que collectif, est un grand point d’interrogation.

Nous sommes touchés par la délicatesse et la vérité profondes des poèmes reçus. Cette année, l’anthologie renouvelle la présentation et la conception de leur publication.

Nous publions le 18ème volume de cette collection : au fil des ans, les poèmes retracent les préoccupations des jeunes depuis la fin du siècle dernier et durant les premières années du 21ème siècle.

Plus de cent mille personnes, provenant de 150 pays différents, ont pris part à cette aventure poétique unique en son genre.

Chaque année est un pari dont la réussite dépend de l’engagement des nombreux professeurs qui nous apportent leur soutien et surtout des milliers de jeunes talents qui aiment écrire, partager leurs passions, exprimer leurs interrogations.

La rencontre organisée chaque année à Paris est une expérience extraordinaire : les lauréats et les jurés du concours font connaissance, rencontrent des poètes contemporains et de nombreux artistes qui font vivre les arts et la culture française.

La découverte de Paris, de son rayonnement toujours vif et particulier, est une expérience qui souvent dure dans le temps. Un cercle d’amitiés nouvelles naît à cette occasion.

Le concours est simple : sujet libre, forme libre, 30 lignes ou vers au maximum. La participation commence le 1er janvier sur le site du concours.

Le règlement est directement accessible sur le site et permet à tout jeune de 15 à 25 ans d’y participer, quel que soit son parcours personnel, quel que soit le pays où il vit.

Chaque catégorie de situations est respectée : par exemple, les palmarès des lauréats distinguent les jeunes scolarisés hors de France de ceux ayant grandi dans le contexte de l’école en France. Ainsi chacun a une chance d’être primé dans sa catégorie.

Je suis sûr que cette année encore vous serez nombreux au rendez-vous.

À vos plumes ! Et bon travail de poésie !

Poésie libre

Quel poète peut évoquer l’homme, la nature, la vie et la mort, l’amour et la solitude, sans se sentir totalement libre : libre de ses sensations, des mots pour les dire, des pensées pour les comprendre ?

Chaque poème est non seulement une expression de chacun, mais aussi un dépassement. Et souvent un dépouillement.

Nous marchons sur des routes inconnues. Nous savons d’où nous venons, nous ne connaissons ni le chemin, ni le point d’arrivée, ni le point final.

Le poème qui écrit notre vie est un départ qui s’étire, qui se prolonge, qui se médite.

Notre itinérance est instinctive, comme chevillée à notre manière d’être.

Elle est réalisation d’un rêve inconnu, d’une vision venant du fond des âges.

La poésie est la liberté de l’éternel marcheur, qui croise d’autres pèlerins sur toutes sortes de chemins.

La poésie est liberté féconde qui dit l’avenir par des cheminements étranges et secrets.

Concourir à la poésie du vaste monde, c’est concourir à la liberté, comme à un rêve d’absolu.

Celui qui aime la poésie conjure le malheur des hommes et le goût de la mort des folies humaines.

La plume tombe du vol d’un ange sous l’immense firmament.

La plume griffonne dans les cœurs comme des mots d’espoir.

La plume survient libre dans la vie du poète et lui écrit des messages étranges et inattendus.

Poète de tout âge, écris.

Ne crains pas de dire tes espoirs, ta liberté, tes folies !

Poète, tu es l’éternelle jeunesse du monde, l’invincible joie de vivre et d’espérer.

Poète, ne crains ni les secousses, ni les malheurs, ni les surprises innombrables.

Marche, écris et chante les mélopées de ton parcours incertain.