Laurent Fourcaut, né en 1950, est agrégé de lettres classiques, professeur de littérature française à Paris-Sorbonne/Paris IV (IUFM de Paris). Spécialiste des œuvres de Giono et de Simenon, il travaille aussi sur la poésie française contemporaine. Il est rédacteur en chef de la revue de poésie Place de la Sorbonne, dont le premier numéro a paru en mars 2011. Poète, il a fait paraître deux livres de poésie, Sonnets pour rien (Tarabuste, 2006) et En attendant la fin du moi (Bérénice, 2010).

Lire la suite

Claude Ber, poète, dramaturge, essayiste. Prix International de poésie Ivan Goll. Derniers textes parus en poésie : L’Inachevé de soi, Méditations de lieux La Mort n’est jamais comme. Sinon la Transparence, Ed. de l’Amandier, Vues de vaches Ed. de l’Amourier, Le Livre, la table, la lampe Ed. le Grand Incendie. Publiée aussi dans de nombreuses revues, anthologies (Couleurs femmes éd. Le Castor astral 2010, Métamorphoses, L’Année Poétique 2008 et Anthologie Poésie de langue française éd.  Séghers, etc) et ouvrages collectifs (La sagesse, éd. Autrement, Aux passeurs de poèmes éd. CNDP/Le printemps des poètes etc), Claude Ber donne de multiples lectures et conférences en France et à l’Etranger (Festival de Lodève, BIPVAL, Maisons de la Poésie etc.) recueillies dans Libres paroles éd. Chèvrefeuille-étoilée. Agrégée de lettres, elle intervient, en tant qu’écrivain, à Sciences Po et à la Sorbonne. Présidente du Jury Forum Femmes Méditerranée et du Prix européen Evelyne Encelot, elle joint à sa création littéraire des actions dans les domaines de la culture, de l’éducation, de la défense des droits humains. http://www.claude-ber.org

Lire la suite

Max Alhau est né à Paris en 1936. Il a été professeur de lettres modernes et chargé de mission pour la poésie à l’Université Paris X-Nanterre. A consacré sa thèse de doctorat à «  Gabriel Audisio, un écrivain méditerranéen » ( Paris III, 1982 ). Il est membre du comité du PEN Club français.

Poète, il a publié une vingtaine de recueils, parmi les derniers :

  • A la nuit montante ( Voix d’encre, 2001 )
  • Proximité des lointains ( L’Arbre à paroles, 2006, Prix Charles Vildrac de la S.G.D.L. )
  • D’asile en exil ( Voix d’encre, 2007, Prix Georges Perros )

Critique, il collabore ou a collaboré à Autre Sud, Diérèse, Europe, La N.R.F. et est traducteur de l’espagnol.

Lire la suite

Colette Nys-Mazure est née à Wavre en Belgique et vit à Tournai au bord de l’Escaut. Longtemps professeur de lettres, elle aime travailler en correspondances avec des artistes, collabore à différents journaux et revues et partage son enthousiasme pour la littérature de Belgique avec des lecteurs des Etats-Unis, d’Italie, de Suède, de Pologne, de Lettonie et d’ailleurs.
Poète (Feux dans la nuit), elle a reçu le Prix Max-Pol Fouchet pour Le for intérieur; elle est aussi nouvelliste (Tu n’es pas seul), romancière (Perdre pied) et essayiste (Célébration du quotidien, La chair du poème, Albin Michel, Célébration de la lecture). Elle écrit aussi pour le théâtre et la jeunesse. Ses livres ont été traduits en plusieurs langues.

Lire la suite

Jeanine BAUDE

Elle naît dans les Alpilles, un matin de feuilles rousses, à l’heure de l’Angélus. Aujourd’hui, elle vit à Paris. Elle aime à dire « j’écris avec mon corps, je marche avec mon esprit » de même que « je commets le délit d’écriture » ainsi explorer l’indéfinissable champ de la page, du corps et du monde.

Dernières publications, Poésie : Le Chant de Manhattan (Seghers, 2006) Juste une pierre noire (Bruno Doucey, 2010) ; Prose : Le Goût de Buenos Aires (Mercure de France, 2009)

Elle collabore à de nombreuses revues littéraires européennes et étrangères.

Lire la suite

Françoise GEIER
poète-performeur, nouvelliste, photographe

Originaire du Sud-Ouest atlantique. Vit principalement à Paris.
Participe à des livres d’artistes, anthologies, revues francophones
papier et internet, mails-art internationaux.
Intervient dans des festivals en France et à l’étranger.

Dernières publications : « Une page se tourne » Ed. K’A ; « La dragée haute » et « La vie en boucle, du cœur de Paris au cœur de Marseille » Ed. Le Temps des Cerises ; « Chante le coq chante – I shant lo kok i shant – Canta el gau canta – Canta lo gall canta » Edi. K’A 2010

Françoise GEIER manie avec une apparente désinvolture les mots dynamitant les genres et les conventions. Dans ses poèmes se mêlent un sens enfantin du jeu avec le regard lucide de l’adulte qui traverse le monde comme un promeneur jamais indifférent.

Françis Combes

Lire la suite

 Bernard Mazo est né à Paris en 1939. Poète, critique et essayiste, il a publié une dizaine de recueils et parmi les plus récents : La vie foudroyée (Ed. Le dé bleu, 1999), Cette absence infinie (même éditeur, 2004). La cendre des jours (Ed. Voix d’encre 2009, pour lequel il a reçu le Prix Max Jacob en 2010, ainsi que pour l’ensemble de son œuvre) et un essai : Sur les sentiers de la poésie (Melis Ed., 2008).

Il figure dans près d’une dizaine d’anthologies dont, pour les plus récentes, Poésie de langue française, 144 poètes d’aujourd’hui (Seghers, 2008), L’Anthologie de la poésie française (Larousse, 2007), La Poésie française contemporaine (Le Cherche-Midi, 2004), ainsi que dans Histoire de la poésie française de Robert Sabatier (Albin-Michel, 1988).

Il est Secrétaire général du Prix Apollinaire, membre de l’Académie Mallarmé et du P.E.N. Club français (Poètes Essayistes Nouvellistes).
Il publie par ailleurs des poèmes et des chroniques littéraires dans de nombreuses revues (Aujourd’hui poème dont il fut codirecteur durant neuf ans, Sud, Autre Sud, Europe, Arpa, Qantara, etc.

Lire la suite

James Noël est poète, né en Haïti en 1978. Il écrit, dit-il, « pour débarrasser son corps de tous les mots, histoire d’avancer dans le temps plus léger que le papier. Ses publications lui ont valu de nombreuses distinctions et des invitations, des voyages  un peu partout dans le monde.  Ses poèmes sont déjà publiés dans plusieurs anthologies, notamment L’Année poétique 2008(Seghers) et 144 poètes autour du monde (Seghers). James  a beaucoup travaillé avec des chanteurs, des musiciens, a souvent animé des ateliers d’écriture et a coordonné deux anthologies de poésie.

Il écrit en créole et en français.


Bibliographie :

En Français :

  • Poèmes à double tranchant, Éditions Farandole, 2005 / Le chasseur abstrait 2009, France
  • Le Sang visible du vitrier, Éditions Vents d’ailleurs, 2009
  • Des Poings chauffés à blanc, Éditions Bruno Doucey, 2010
  • La Fleur de Guernica,  album jeunesse. Éditions Vents d’Ailleurs, 2010

En créole :

  • Bon Nouvèl, Éditions L’Action sociale, 2009
  • Kabòn 47, Éditions L’Action sociale, 2009

Lire la suite

Giovanni Dotoli est né à Volturino (Italie), en 1942. Professeur titulaire de Langue et Littérature Françaises à l’Université de Bari, chevalier, officier et commandeur dans l’Ordre des Palmes académiques, Officier de la Légion d’Honneur, Grand Prix de l’Académie Française, visiting professor à l’Université de Chicago et à l’Ecole Normale Supérieure, il a fondé et dirige plusieurs collections et revues. Auteur de très nombreux volumes, d’une cinquantaine d’éditions d’actes de colloques, anthologies et mélanges, et de plus cinq cents essais et articles sur la littérature française du XVIe au XXIe siècle publiés en Italie, en France et en d’autres Pays, il est poète de langue française et de langue italienne. Sa poésie est traduite en japonais, français, slovaque, polonais, maltais, albanais, monténégrin et catalan.

Lire la suite

Bruno Doucey, né en 1961 dans le Jura, est à la fois éditeur et écrivain. Il est l’auteur d’une œuvre abondante et diversifiée qui mêle l’analyse critique et la poésie, la résistance et le lyrisme, ainsi qu’en témoignent les anthologies de poésie qu’il a publiées aux éditions Gallimard et Seghers (La Poésie engagée, La Poésie lyrique, Je est un autre, Poésies de langue française). Plus encore, ses Poèmes au secret (Le Nouvel Athanor, prix de la SGDL 2007), Agadez ouvrage consacré aux Touareg du Niger (Transbordeurs, 2008) et deux romans parus aux Éditions Actes Sud Junior : Victor Jara, non à la dictature (co-lauréat du Prix des Droits de l’Homme 2009) et Federico Garcia Lorca, non au franquisme (2010). Maître d’œuvre du Livre des déserts (Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2005), il est selon René Depestre, préfacier de ses poèmes, « un arpenteur des solaires équipées du sable et du vent ». Avec lui, « la poésie s’épanouit en chair et en os, vivement accordée qu’elle est à la bonne combustion naturelle de l’existence. L’enseignement de Paul Eluard possède en l’auteur de ces chants un héritier de rêve ».

Lire la suite