La Ville d’Issy les Moulineaux, par ses divers engagements, met la culture au cœur de la cité, et la poésie y tient une place importante. Il est des évidences qui ne vont pas de soi, et acter celle-ci demande une certaine audace, dont la Ville ne manque pas.

L’Espace Andrée Chedid y mène son bonhomme de chemin au milieu des poètes et des traditions culturelles des nations, et en creusant le sillon de la poésie, prépare son avenir. Dans ce lieu, résonnent les pas de la rencontre, les poèmes lus et entendus, les musiques d’ici et d’ailleurs.

L’énergie qu’on trouve à Issy, de la part de la municipalité et des différents acteurs culturels et sociaux de la ville, émeut les citoyens de tous âges. De l’école aux universités, l’enthousiasme de la jeunesse, la volonté de la municipalité, l’engagement des entreprises donnent un vertige singulier : celui d’une authentique renaissance culturelle où la beauté occupe la place que l’on découvre dans l’histoire des grandes villes de siècles plus anciens.

Il ne faut pas sous-estimer qu’en ensemençant les esprits dès les années les plus tendres, on se projette vers des avenirs imprévisibles, mais féconds. On porte les peuples en avant pas seulement par des projets, mais par des actes qui font confiance aux jeunes générations, aux artistes, aux créateurs dans tous les domaines de l’activité humaine.

Il faut espérer qu’une nouvelle ère de villes inventives, généreuses, audacieuses, se dessine en ces temps où tant de nouveaux possibles peuvent nourrir l’espoir d’un monde qui se craint vieux et fatigué.

La rencontre entre cette ville et l’ambition de Poésie en liberté ne tient pas seulement du hasard, mais aussi de la nécessité.

Jean-Marc MULLER, Président de Poésie en liberté
et Matthias VINCENOT, Directeur artistique de Poésie en liberté

 

Photographies : Michel Séguignes

Nos deux associations optent pour le soutien mutuel au service de la poésie.  » Poésie en liberté  » invite les jeunes de 15 à 25 ans à se risquer à l’écriture et obtenir ainsi leurs premières lettres de noblesse en paraissant dans l’anthologie annuelle.  » Poésie et Chanson Sorbonne  » organise tout au long de l’année des soirées de poésie et des concerts de chanson.

L’écriture ne peut se passer de la lecture, non pas pour imiter, mais pour se nourrir et trouver sa propre voix. La collaboration de nos associations constitue donc une évidence.

Le 25 janvier 2018, à la Sorbonne, dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu, Brigitte Fossey et Pierre Fesquet ont donné une des toutes premières représentations de leur spectacle en préparation  » A la recherche de Victor Hugo « , superbement accompagnés par Etienne Champollion

La jeune auteure compositrice interprète Laura Flane a présenté ses nouvelles chansons, issues d’un EP (nouvel EP) à paraître à l’automne.

Deux avant-premières, donc, ce soir-là.

La soirée s’est ouverte par la lecture de poèmes lauréats 2017 du concours international Poésie en liberté, tous publiés dans l’anthologie annuelle, parue aux éditions Bruno Doucey. Le concours est ouvert aux 15-25 ans du monde entier, et les membres du jury, encadrés par un poète différent chaque année, ont le même âge. Ce sont quelques-uns d’entre eux qui ont dit des poèmes lauréats qu’ils avaient eux-mêmes choisis.

Cette rencontre est la marque d’une volonté commune de la popularisation au sens noble du terme, de la poésie. Ce fut un moment de grande émotion. Il y en aura d’autres.

Jean-Marc MULLER, Président de Poésie en liberté
Matthias Vincenot, Directeur artistique de Poésie en liberté et Président de Poésie et Chanson Sorbonne

Poésie en liberté et le lycée Charles Péguy à Orléans ont vingt ans en même temps. Une bonne raison pour s’y retrouver lundi 22 janvier autour du partage de la poésie.

Une centaine de jeunes entre 15 et 20 ans se sont retrouvés dans l’amphithéâtre, avec leurs professeurs, Madame Elisabeth Batier et Madame Léa Athenion, et en présence de la proviseure, Madame Michèle Martin.

Notre directeur artistique, le poète Matthias Vincenot, a longuement échangé avec les jeunes. Il a été question de l’écriture, des influences, de l’inspiration, certains poèmes ont été cités, d’autres ont été dits par les élèves, curieux d’expériences littéraires.

Un élève du lycée qui avait été membre du jury a parlé de ce moment important pour lui, sous le regard attentif des autres.

Ces échanges ont permis de donner l’envie de poésie, de la poésie en vie, comme le prouvent les 4000 participants annuels de Poésie en liberté, et la parution, tous les mois de novembre, de l’anthologie des poèmes primés et sélectionnés, aux éditions Bruno Doucey.

Le lycée Charles Péguy compte depuis longtemps des lauréats et des jurés du concours. Cette passion est à présent ancrée dans l’expérience d’un nombre croissant de jeunes.

Nous poursuivons, et poursuivrons donc ensemble cette tradition d’avenir.

Photographies : Julie Biet

Le concours Poésie en liberté est né en 1998, avec comme originalité (car c’en était une à l’époque) de se dérouler via Internet, avec l’envoi d’un poème sur le site. Cela n’allait pas de soi, à cette époque encore préhistorique par rapport à ce que nous connaissons aujourd’hui, où ce qui semble logique était alors audacieux.

En 2018, nous avons souhaité, à l’invitation de Madame Florence Berthout, Maire du 5ème arrondissement de Paris et Conseillère régionale d’Île de France, qui a conclu ce moment, montrer que l’audace n’a jamais cessé, et que nous suivons les évolutions des nouvelles technologies, attentifs à ce qu’elles peuvent apporter à la poésie.

Julie Biet a animé, en Mairie du 5ème arrondissement, en face du Panthéon et au cœur d’un quartier historique de Paris, une rencontre-débat autour de  » La poésie à l’heure du Net « . Des écrivains, des éditeurs, un Youtubeur, un directeur de revue sur le Net, une adepte de Facebook, un autre d’Instagram, les uns étant aussi les autres, ont mêlé leurs expériences, déblayé le terrain et fait tomber un certain nombre d’idées reçues.

Stéphane Bataillon, Aurélien Clause, Jean-Luc Despax, Eric Dubois, Bruno Doucey, Mélodie Quercron ont montré qu’Internet ne permet pas tout et n’est le sésame d’aucune porte, mais qu’il peut être une chance pour la poésie, dès l’instant que celle-ci ne s’oublie pas dans les méandres de ce que peuvent être les dérives de la démocratisation. Vouloir la porter haut ne dispense ni de l’exigence ni du travail de défrichage, dans un esprit toujours ouvert.

Des constats, des incertitudes, des espérances ont été formulés, au sujet de cet univers nouveau qui intrigue et interroge. Poésie en liberté se situe toujours fermement sur la route de la modernité, aujourd’hui comme hier.

Jean-Marc MULLER, Président et Matthias VINCENOT, Directeur artistique

Voir le programme

Photographies : Christian Baron

Poésie & Chanson Sorbonne

Poésie & Chanson Sorbonne

Poésie & Chanson Sorbonne

Poésie & Chanson Sorbonne

Photographies de la soirée de lancement du concours Poésie en liberté 2017 à l’Espace Andrée-Chedid d’Issy-les-Moulineaux le 20 janvier 2017.

Lancement Poésie en liberté 2017

Toutes les photographies sont disponibles en bas de cette page.

Ce moment de poésie à Issy-les-Moulineaux en Région parisienne, à l’Espace Andrée Chedid, reste dans nos mémoires comme un grand moment artistique et humain.

Cette belle soirée s’est déroulée en présence de Monsieur André Santini, Député-Maire et ancien Ministre, de Madame Isabelle Estrade-François, Maire-Adjoint délégué à la Jeunesse et à la Famille et de Monsieur Alain Levy, Maire-Adjoint, chargé des relations internationales et Européennes.

Monsieur Bruno Jarry, Directeur du CLAVIM qui gère les centres de loisir et d’animation de la ville, et Monsieur Etienne Orsini, chargé de mission et de la Programmation culturelle, ont réussi un magnifique tour de force au service de la poésie, ce vendredi 20 janvier : salle comble, émotion, enthousiasme. Lire la suite

La Remise des prix 2016 a eu lieu le 18 novembre à la Salle des Fêtes de la Mairie du 4e arrondissement de Paris. Les photographies de cet événement sont disponibles en cliquant sur les 3 images ci-dessous :

 

Remise des prix 2016 vue par Christian Baron

Remise des prix 2016 vue par Christian Baron

 

Remise des prix 2016 vue par Guy Kuan

Remise des prix 2016 vue par Guy Kuan

 

Remise des prix 2016 vue par Rémi Moons

Remise des prix 2016 vue par Rémi Moons

 

Poésie en liberté est un concours international de poésie en langue française.

  • Il est ouvert aux lycéens, étudiants et apprentis, à tout jeune en formation de 15 à 25 ans de tous les pays francophones ou non francophones.
  • Il consiste à envoyer un texte de 30 lignes ou vers au maximum.
  • Il est libre : pas de thème imposé, pas de forme imposée.
  • Il est gratuit. Les frais sont pris en charge par des partenaires publics et privés qui sont présents lors de la Remise des Prix.

Une remise des prix est organisée en novembre chaque année à Paris. Voici les grandes étapes du déroulement du concours 2017 :

  • du dimanche 1er janvier au dimanche 9 avril : déroulement de la participation au concours sur ce site
  • le 3 mai : réunion du Comité de lecture qui sélectionne les 300 meilleurs textes reçus (44 personnes y participent)
  • du lundi 22 mai au samedi 27 mai : réunion des 11 jurés : ils désignent les 53 lauréats et les 47 autres sélectionnés.
  • octobre : publication des 100 meilleurs poèmes
  • novembre : Remise des Prix à Paris (soirée poétique et musicale). Le règlement définit les conditions de participation et d’organisation du concours.