L’enfant étant un homme, ou une femme, ses droits sont imprescriptibles, et il est nécessaire de les défendre avec la même vigueur, pour avoir conscience que, malheureusement, il arrive que l’humanité soit un défi. L’enfance n’a pas quitté depuis si longtemps les jeunes de 15 à 25, et souhaitons leur de préserver toujours une part de cette enfance. Nous souhaitons qu’ils aient à coeur de défendre les Droits de l’enfant, qui sont ceux de nous tous.

Matthias Vincenot, Poète, Docteur ès Lettres,
Chevalier des Arts et Lettres, Directeur artistique de Poésie en liberté.


Prix spécial international
des Droits de l’Enfant

Thème imposé : Droits de l’enfant
Forme libre
Maximum 30 vers ou lignes