Report de la Remise des prix 2020

Le concours international « Poésie en liberté » est une aventure qui dure depuis 22 ans. Lorsque le confinement a commencé à toucher des pays de plus en plus nombreux, l’équipe d’organisation s’est retrouvée devant une situation à la fois inédite et périlleuse. Tout notre effort a porté prioritairement sur la poursuite du bon déroulement du concours 2020. Une telle épreuve ne pouvait ébranler notre engagement ni notre priorité en faveur de la jeunesse.

La participation n’a jamais fléchi grâce aux messages positifs diffusés, à l’anticipation et à la réorganisation des structures, pour le déroulement en mode électronique des différentes étapes des délibérations.

Ces événements ont forgé nos capacités de rebond en surmontant des moments difficiles. Cette fois la secousse est profonde. La première priorité est d’assurer dans le monde entier un sursaut salutaire, de mobiliser toutes nos ressources humaines et de faire appel à la jeunesse elle-même et aux nombreux poètes, artistes et personnalités engagées dans la littérature.

Ainsi, différentes mesures ont été prises : La réorganisation du concours, de son calendrier et de sa diffusion La création d’un comité de sélection appuyé sur des Présidents de jury des années précédentes. La mobilisation de membres du Comité d’honneur créé récemment pour épauler la dynamique du concours, notamment enrichir notre réflexion au sujet de nos axes de développement.

Les résultats furent exceptionnels et inattendus. L’édition 2020 est la deuxième meilleure performance du concours depuis sa création : 4825 participants (au lieu des 4000 habituels), 72 pays en compétition au lieu des 60 habituels.

Cette organisation enrichie a conduit à une charge de travail plus adaptée au jury : 590 retenus par le Comité de lecture, 216 poèmes retenus par le comité de sélection. Le jury final composé de 11 jeunes procède par voie électronique et sélectionne les 100 textes à publier, parmi lesquels il décide du palmarès.

Soit au total l’implication de 63 bénévoles en télétravail et des dizaines de soutiens dans le monde entier.

Cet effort est plus qu’un simple sauvetage, c’est une véritable impulsion qui engage une nouvelle étape pour « Poésie en liberté ». La phase qui reste à organiser est celle de la Remise des Prix qui pourrait réunir plus de 300 personnes (lauréats et familles) et invités proches de Poésie en liberté et collaborateurs divers. Ce nombre pourrait augmenter si l’on tient compte des facteurs particuliers de participation et d’engouement pour « Poésie en liberté » cette année.

Dans l’immédiat, compte-tenu de l’impossibilité actuelle de réunir autant de personnes, des risques encourus et des incertitudes sur l’évolution sanitaire dans un avenir proche, il a fallu reporter la date de la remise des Prix au printemps 2021. Il faudra réunir les conditions de sécurité, analyser les exigences nouvelles des contraintes gouvernementales et les attentes des familles et des partenaires, de façon à retrouver le plaisir simple, mais essentiel, d’être présents ensemble autour de la poésie.

Jean-Marc Muller, Président fondateur Matthias Vincenot, poète, Chevalier des Arts et des Lettres, Docteur ès Lettres, Professeur aux Cours de Civilisation française de la Sorbonne, Directeur artistique de « Poésie en liberté »