Anthologie progressive

Joël Bastard est né en 1955 à Versailles. Poète, romancier et auteur dramatique. Il réalise aussi de très nombreux livres d’artiste (Collection Mémoires, Livre Pauvre…). Il est l’auteur d’une trentaine de livres (Aux Editions: Lanskine, Esperluète, Aencrage…) et aux Editions Gallimard: BEULE (Prix Antonin Artaud), SE DESSINE DÉJÀ (Prix Henri Mondor de l’académie Française), LE SENTIMENT DU LIÈVRE, CASALUNA et MANIÈRE.

Blogosite : http://joelbastard.blogspot.fr/

Poème

Tu as peur de finir ton poème. D’être seul sans lui. Ne t’inquiète pas, rien ne finit. L’en cours est notre éternité. Pour lui, ce matin, tu n’as pas regardé le ciel, sa prairie et la courbe retrouvée du grand alpage sans clôtures.

Pour lui, tu n’as pas regardé les planches dressées près de la porte de l’écurie et qui s’allègent de jour en jour aux intempéries. Tu n’as pas regardé la mare gelée, le perron fendu de glace et d’herbe blanche, le banc, les rochers sous la crête. Les veilleuses muettes et fripées du cynorhodon.

Tu n’as pas regardé les trémières desséchées de l’hiver. Les aiguilles argentées de l’épicéa. Le frêne et son allure toujours aussi lointaine. Le râteau debout contre la porte de la grange. Tu as seulement regardé la page vierge du grand registre.

Joël Bastard
(inédit)