Anthologie progressive

Comédien, metteur en scène, auteur, Poète. A interprété plus de 200 rôles au Théâtre, au Cinéma, à la Télévision et post synchronisé plus de 2500 films étrangers.
Depuis plus de trente ans, il a cumulé avec les fonctions de Poète simple interprète puis auteur et a présenté à Paris et en province de nombreux récitals.
Selon Annie Delpérier, éditrice de son recueil “Né de Tango Inconnu !”, Poète de la difficulté de vivre, hanté par le souvenir des persécutions nazies qui bouleversèrent son enfance, il dénonce avec indignation, de poème en poème l’intolérance d’un monde cruel, impitoyable aux plus faibles.
De nombreuses sociétés littéraires ont couronné cette Poésie d’émotion aux styles variés, tantôt faubouriens, tantôt plus élaborés.

Poème

“QUAND JE SERAI PETIT …”

Quand je serai petit, je ferai des bêtises …
Ni papa ni maman ne pourront me gronder,
et je retrouverai toutes choses exquises
de l’enfance lointaine en osant demander.

Faire de gros mensonges et puis casser des vitres,
voler des confitures et dire des gros mots,
inventer des histoires, écrire des épîtres,
tirer la langue encore et me moquer des sots.

Ne pas être amoureux ni me casser la tête,
refuser tous les livres au savoir ennuyeux.
Pourquoi étudier ? N’est t-il rien de plus bête ?
La Nature est si belle en s’offrant à nos yeux …

Pourquoi faut-il quitter le Tempos de l’Innocence ?
Je ne veux rien céder à l’Horloge du Temps,
plier le mécanisme avec impertinence,
enfin, lui opposer un éternel printemps …

Lorgner sous les jupons de mes belles maîtresses,
prendre un air ingénu, pour n’être pas surpris,
dans la cour de l’école, en leur pinçant les fesses …
Mais je suis vieux, hélas, et je n’ai rien appris …

Claude Mercutio. Février 1997. Nuit. Longtemps perdu. Retrouvé en mars 2013.