Anthologie progressive

Saryna Vasdev, lauréate du concours Poésie en liberté 2014.

Poème

LETTRE A UN CONJOINT

Naturellement,

Tu es un Sultan

Naturellement,

Tu es mon volcan

Naturellement,

Nos corps s’enlaçant dans l’étang.

Ton sang pressant le mien.

Naturellement,

A dos, laissant sans voix, contre toi.

Naturellement,

Tu m’as donné ci-joint,

Ton corps, beaux plumages

s’abandonne au mien

tel un béké au corps nu

Naturellement,

Tu ne vas panser ma plaie.

Forcement,

Sous l’âge, j’ai tes désirs,

Pour toujours !

Naturellement,

je suis merveilleuse.

A ses ans !

Ta femme
L’ÊTRE A UN CON-JOINT

Nature, elle ment,

Tu es insultant.

Nature, elle ment,

Tu prends ton vol quand ?

Nature, elle ment,

mon corps se lassant dans les temps

Ton sang près ; sans le mien.

Nature, elle ment,

Adolescent sans voix, contre toi.

Nature, elle ment,

Tu m’as donné six joints,

Ton corbeau plumage

s’abandonne au mien

Tel un bec haut cornu

Nature, elle ment,

Tu ne vas pas panser ma plaie

Force aimant,

Soulager tes désirs.

Pour toujours

Nature, elle ment,

Je suis mère veilleuse,

A seize ans.

Taffe âme.