Anthologie progressive

Brigitte Courselaud est née en 1957 en Dordogne. Depuis toujours amoureuse des mots, décalés, enchanteurs, ironiques ou passionnés, elle se risque tardivement  à l’écriture.

Affranchie de toute technique, et mue par les assonances et son inspiration, elle devient membre de l’association des Arts et lettres de Brive-la-Gaillarde suite à un premier prix du cordel européen en 2006. Puis elle édite Mots d’un moment en 2007 et Rimes et chuchotements  en 2013 aux éditions du ver luisant, avant que de participer à L’Almanach insolite aux éditions Mines de Rien en 2014.

Poème

Nous les avons croisés.

Nous les avons croisés, sans les voir, peut-être,
Sur ces embarcations impropres aux tempêtes,
Sur des mers trop fortes, océans déchaînés,
Où regardions-nous donc à cette heure avancée ?

Nous les avons croisés, sans entendre peut-être,
Leurs cris de désespoir, leurs douleurs secrètes,
Quelques mots laconiques se faisaient SOS,
Qu’écoutions-nous alors, en ces heures de détresse ?

Nous les avons croisés sans sentir, c’est certain,
Ces vents déterminés, soufflant sur leur destin;
Ces âmes délicates cherchaient à aborder,
Déposer leur chagrin sur la rive apaisée.

Nous les avons croisés, au large en perdition,
Les eaux bleues nous cachaient leur tragique intention;
Un grand soleil brillait, éclipsant leur naufrage,
Ils allaient saborder très bientôt leur voyage.

Nous les avons croisés, en marge, un jour ou l’autre,
Etrangers et lointains, nous étions côte à côte,
Mais pouvions-nous sonder le chagrin abyssal,
De ces regards noyés, de ces lèvres trop pâles…

Nous les avons croisés, ils laissent le sillage,
De leurs vies torturées, d’une ombre qui surnage,
Des questions sans réponse, un geste de la main,
Un dernier au revoir, un adieu sibyllin.

Décembre 2010