La Ville d’Issy les Moulineaux, par ses divers engagements, met la culture au cœur de la cité, et la poésie y tient une place importante. Il est des évidences qui ne vont pas de soi, et acter celle-ci demande une certaine audace, dont la Ville ne manque pas.

L’Espace Andrée Chedid y mène son bonhomme de chemin au milieu des poètes et des traditions culturelles des nations, et en creusant le sillon de la poésie, prépare son avenir. Dans ce lieu, résonnent les pas de la rencontre, les poèmes lus et entendus, les musiques d’ici et d’ailleurs.

L’énergie qu’on trouve à Issy, de la part de la municipalité et des différents acteurs culturels et sociaux de la ville, émeut les citoyens de tous âges. De l’école aux universités, l’enthousiasme de la jeunesse, la volonté de la municipalité, l’engagement des entreprises donnent un vertige singulier : celui d’une authentique renaissance culturelle où la beauté occupe la place que l’on découvre dans l’histoire des grandes villes de siècles plus anciens.

Il ne faut pas sous-estimer qu’en ensemençant les esprits dès les années les plus tendres, on se projette vers des avenirs imprévisibles, mais féconds. On porte les peuples en avant pas seulement par des projets, mais par des actes qui font confiance aux jeunes générations, aux artistes, aux créateurs dans tous les domaines de l’activité humaine.

Il faut espérer qu’une nouvelle ère de villes inventives, généreuses, audacieuses, se dessine en ces temps où tant de nouveaux possibles peuvent nourrir l’espoir d’un monde qui se craint vieux et fatigué.

La rencontre entre cette ville et l’ambition de Poésie en liberté ne tient pas seulement du hasard, mais aussi de la nécessité.

Jean-Marc MULLER, Président de Poésie en liberté
et Matthias VINCENOT, Directeur artistique de Poésie en liberté

 

Photographies : Michel Séguignes