Blog du Président

Les 11 membres du Jury siègent du lundi 26 au vendredi 30 mai 2014, sous la présidence du Poète Paul de Brancion. Les travaux se déroulent au Ministère de l’Education nationale, au Ministère des Affaires étrangères et dans un prestigieux lycée parisien.


Les jurés (trois quart d’anciens lauréats) représentent les différentes filières et cultures représentées au concours. Cette diversité reflète la richesse de la langue française dans le monde et exprime l’universalité affirmée par les thèmes présents dans les contributions des 70 à 80 pays représentés.

La désignation des 100 textes qui seront publiés en anthologie est un travail lent et méticuleux : chacun doit se dépouiller des stéréotypes, s’ouvrir à l’originalité, écouter l’inattendu et déceler derrière l’insolite le coup d’audace ou la trouvaille troublante.

Depuis deux ans, l’un des jurés bénéficie d’un « projet personnalisé de scolarisation» : sa vue ou son ouïe est déficiente. Il déploie depuis toujours d’intenses efforts pour entrer en intime et profonde connivence avec autrui. Sa perception offre une palette plus fine, plus large et plus intense. Comme lui, le poète est dans un ailleurs familier. Pour débusquer le talent, ce juré offre au groupe son flair de fin limier.

Tout poème reçu est lu par plusieurs personnes qui confrontent leurs points de vue. Le nom de l’auteur et toutes les informations personnelles sont masquées. Chacun est traité à égalité.

Le mardi 27 mai, le Jury est invité à une soirée Poésie et Chanson Sorbonne à l’amphithéâtre Richelieu de la plus ancienne et célèbre université de Paris : la Sorbonne. Les participants au concours de la région parisienne (et d’ailleurs) pourront rencontrer les jurés, les poètes et artistes présents. Matthias Vincenot, Président de Poésie et Chanson Sorbonne, Directeur artistique de Poésie en liberté, est le grand ordonnateur de cette magnifique rencontre.