Anthologie progressive

Née à Paris Muriel AUGRY, est docteur ès lettres de  l’université de Paris Sorbonne.
Après sa thèse , elle quitte la capitale française pour vivre et travailler en Italie, à Turin et Palerme, puis au Maroc, à Rabat.
Les voyages et l’écriture sont ses deux passions. Elle conjugue celles-ci à travers la rédaction d’essais, de poèmes, de nouvelles.
Son premier essai Le cosmopolitisme dans les textes courts de Stendhal et Mérimée reçoit un prix de l’Académie française (1992).
Elle rédige de nombreux articles sur la littérature de voyage et s’intéresse plus spécifiquement aux écrits féminins. Elle publie une édition critique du livre de Louise Colet Les Pays lumineux (2003)
Elle donne de nombreuses conférences à l’étranger, participe aux salons du livre de Beyrouth, Casablanca, Pise.
Attirée par les formes littéraires brèves, elle écrit un recueil de nouvelles Rien ne va plus (2010) et deux recueils de poésies Les lendemains turquoises (2010) paru au Maroc et traduit en arabe et Les Ecailles du soir (2012), tous deux illustrés par des peintres marocains Youssef el Khafay et Aissa Ikken. Elle collabore régulièrement pour des expositions, des performances avec des artistes de la Méditerranée. Elle travaille actuellement à Paris.

Poème

Tournesol

Tournesol voleur d’espoir
Tournesol
De rage je te crache
De rage je te noie
Dans le puits des villes
L’égout des campagnes

Cœur d’ambre gelé
Aux pétales hirsutes

Tu trônes dans la salle
Salues les marchands mangeurs de mots

Tu souries aux mendiants
Qui parlent à la lune et supplient les étoiles
Tu savoures une gloire obscène

Tournesol impie
Que ne renies-tu ta superbe
Pour offrir à l’homme usé
Des poussières d’ espoir

Muriel Augry