Anthologie progressive

« Poésie et musique sont intimement liées depuis les origines. »

Professeur d’enseignement artistique, guitariste-luthiste-concertiste, récitante, auteur et poète, Carolyne Cannella harmonise dans son art poétique la mélodie des mots – telles les notes d’une partition – qui relève d’un travail d’élévation pour atteindre à cette qualité lyrique de la langue.

Dans son écriture, elle révèle cet essentiel qui lui est cher, avec des mots pleins, une langue dépouillée, dénuée de fioritures ; un art où les silences prennent une dimension expressive.

 

Recueil, LGR rue Racine, Paris 6°,
Anthologie « Les Cahiers du Sens »

La voix, paysage de mots
d’où s’élève un chant
son rythme
ses couleurs
ses silences

*

Poésie et musique ont en commun
de saisir l’insaisissable
et, au plus près du silence,
l’indicible
l’ineffable.

Carolyne Cannella


Poèmes courts

se fige l’eau sous le gel
si le dur s’effondre
le soupir s’érige

millénaire sous la houle
tout se fait de se défaire

© Carolyne Cannella – Tankas Nocturnes
Tous droits réservés

*

Abyssal océan
Galaxie spiralée

En nous, l’univers

Et, dans la jeune pousse
Infusée, la lumière

La sève résonne

*

L’être s’atténue
Puis s’évanouit

Le fleuve est grand à son estuaire, non à sa source

*

Sur la grève
mélopée des ondines

Déités
d’un Orient fabuleux

Créatures
par le flot embrasées

Elles s’enchevêtrent les bleuités marines

*

Le crée
n’est rien

Entends-tu
l’incréé qui vient …

*

Immuable, se meut la mélodie secrète
Flamme féconde, elle réside au fond de l’être

*

Muet, par l’épreuve sculpté
l’être intérieur a franchi l’abîme

Atomes et molécules se sont embrasés

© Carolyne Cannella – Poèmes courts
Tous droits réservés