Articles

Karel Logist est né à Spa, en Belgique du Sud, en 1962. Ces dernières années, le Castor Astral a publié « Tout emporter », une anthologie poétique personnelle, l’Arbre à paroles a réuni ses « Mesures du possible », et Espace Nord a réédité son récit « Dés d’enfance ». Poète mais aussi critique littéraire et animateur d’ateliers d’écriture poétique, Karel Logist a longtemps animé la revue littéraire et les Editions Le Fram. Dans l’écriture de ses «carnets de doute», en prose comme en vers, Logist mêle le rêve de la vie des autres aux échos du temps qui passe, en refusant d’être le moi qu’il distille dans ses poèmes. Son dernier livre, «Desperados », un lipogramme, a reçu le prix littéraire annuel de la SCAM. Son site : www.karellogist.fr

Lire la suite

Marie-Noëlle Agniau, née à Verdun en 1973, vit depuis plusieurs années en Limousin où elle enseigne la philosophie et écrit – après avoir longtemps pratiqué la danse et le dessin. Fidèle à la publication en revue, elle a publié chez divers éditeurs (L’arbre à paroles, Gros textes, L’Harmattan, La Porte, Encres Vives…) une vingtaine de recueils et plaquettes de poésie et participe à de nombreuses lectures publiques – manière pour elle de donner corps et voix au poème. Pendant 10 ans, elle a tenu sur le réseau RCF une chronique philosophique et littéraire et contribue régulièrement à des projets collectifs d’écriture (Portraits de maîtres aux éditions du CNRS, Limousin sur grand écran, éditions Culture et Patrimoine).

Derniers textes parus :
Le pays d’étincelles, La Porte, 2014.
Capture, éditions Culture et patrimoine, 2014, avec un parcours photographique de Laurent Bourdelas et une préface de Pierre Bergounioux.

Lire la suite

Gérard Mordillat, né le 5 octobre 1949 à Paris, est un romancier et cinéaste français. Il a, entre autres, publié Vive la Sociale !, L’Attraction universelle, Rue des Rigoles.

Né à Paris, dans le quartier de Belleville, d’un père serrurier à la SNCF, Gérard Mordillat s’intéresse très vite à la littérature et au cinéma.

Il publie des poèmes, travaille avec Roberto Rossellini (grâce à la caissière de la Cinémathèque française), réalise un documentaire sur les patrons, devient responsable des pages littéraires du journal Libération, qu’il quitte après la publication de son premier roman, Vive la sociale !, en 1981. Il réalise en 1983 une adaptation de son livre au cinéma, puis enchaîne romans, essais, fictions et documentaires pour petit et grand écrans.

Il est, avec Eva Almassy, Patrick Besnier, Odile Conseil, Lucas Fournier, Jacques Jouet, Dominique Muller, Hervé Le Tellier et d’autres, l’un des « papous » de l’émission de France Culture Des Papous dans la tête, fondée par Bertrand Jérôme et animée par Françoise Treussard. Il participe à l’émission La Grande Table sur France Culture.

Pour le petit écran, Gérard Mordillat a réalisé fictions et documentaires. Il est l’auteur de nombreux films, réalisés soit à partir de scénarios originaux, soit en adaptant ses propres ouvrages (Les vivants et les morts) ou d’autres écrivains (Tony Duvert, Georges Simenon, Jean Giono, Terry Stewart, Robert Pinget). Il est également l’auteur, avec Jérôme Prieur, de séries documentaires télévisées diffusées sur Arte traitant du christianisme : Corpus Christi, L’Origine du christianisme, L’Apocalypse. Avec ce même écrivain et réalisateur (Jérôme Prieur), il a aussi réalisé un documentaire et une fiction autour de la figure d’Antonin Artaud.

Lire la suite

« Poésie et musique sont intimement liées depuis les origines. »

Professeur d’enseignement artistique, guitariste-luthiste-concertiste, récitante, auteur et poète, Carolyne Cannella harmonise dans son art poétique la mélodie des mots – telles les notes d’une partition – qui relève d’un travail d’élévation pour atteindre à cette qualité lyrique de la langue.

Dans son écriture, elle révèle cet essentiel qui lui est cher, avec des mots pleins, une langue dépouillée, dénuée de fioritures ; un art où les silences prennent une dimension expressive.

Lire la suite

Laurence Bouvet est née à Saint-Mandé dans le Val de Marne en 1966. Psychologue clinicienne, psychanalyste et poète, elle considère qu’écrire est d’une certaine manière oser traverser le miroir des évidences. Poète de l’intime, elle explore les sphères de la mélancolie, de la solitude, de la mort, de la folie et du désir et ne se prive pas de triturer le langage pour arriver à ses fins. Elle participe à des revues poétiques (papier et en ligne), des anthologies,  obtient le prix Arthur Rimbaud de la Société des Poètes Français en 2005, a publié deux recueils aux Editions de l’Harmattan ( Traversée obligatoire, 2009 / Unité 14, 2010 ) ainsi qu’un recueil aux Editions Bruno Doucey, 2013, « Comme si dormir ».

Lire la suite

Brigitte Courselaud est née en 1957 en Dordogne. Depuis toujours amoureuse des mots, décalés, enchanteurs, ironiques ou passionnés, elle se risque tardivement  à l’écriture.

Affranchie de toute technique, et mue par les assonances et son inspiration, elle devient membre de l’association des Arts et lettres de Brive-la-Gaillarde suite à un premier prix du cordel européen en 2006. Puis elle édite Mots d’un moment en 2007 et Rimes et chuchotements  en 2013 aux éditions du ver luisant, avant que de participer à L’Almanach insolite aux éditions Mines de Rien en 2014.

Lire la suite

Pedro Vianna, né en 1948, à Rio de Janeiro (Brésil), vit en France depuis la fin de 1973, après avoir été exilé au Chili depuis janvier 1971. Poète, homme de théâtre, traducteur, économiste de formation, ancien professeur de mathématiques, il est engagé depuis quelque 40 ans dans la défense des réfugiés et des migrants. Depuis 1999, il est rédacteur en chef de la revue universitaire Migrations Société.

Il a acquis la nationalité française en mars 1980. Outre des parutions dans des revues et des anthologies, toute son œuvre poétique est disponible dans son site : http://poesiepourtous.free.fr

Lire la suite

Marie Borin est écrivaine, poète, romancière et auteure de théâtre.

Ses textes mêlent les genres littéraires traditionnels pour les mettre au service de l’écriture et de l’émotion. Chacun de nous pourrait être l’un de ses personnages, homme ou femme, enfant ou adulte. Leurs histoires s’inspirent de faits de notre société et leurs vies se composent d’événements et de moments fondamentaux de l’être humain : l’enfance, l’amour et l’amitié, l’espérance et la désespérance, le tragique et l’humour…

Son œuvre a fait l’objet d’études universitaires, d’une conférence à Cerisy-la-Salle…

Son roman Félicité (Éditions l’Age d’Homme, 2005), hommage à l’enfance martyre, a reçu le Prix Littéraire Charles Brisset.
Son anthologie de poèmes Quand finira cette aube (Éditions Les Écrits des Forges (Québec) et Fédérop (France) 2008) a reçu la Bourse Poncetton de la Société des Gens de Lettres (Prix d’Automne de novembre 2008). Elle a été sélectionnée pour représenter la France au Festival de Trois-Rivières (Québec) en octobre 2009.
Ses pièces de théâtre Garde à vue et Que va devenir Saxa ont été sélectionnées par le Comité de Lecture des Ecrivains Associés du Théâtre pour appartenir à son Répertoire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Borin

Lire la suite

Michel Baglin est auteur d’une trentaine de romans, essais, recueils de poèmes et de nouvelles, Michel Baglin, né en 1950 à Nogent sur Marne, est également critique et anime le site revue-texture.fr. Après la fac et divers « petits boulots », il est devenu journaliste. Chambelland a publié son premier recueil en 1974. Il a obtenu en 1988, pour « Les Mains nues » (l’Age d’Homme éd.), le prix Max-Pol Fouchet, dont il a été par la suite membre du jury international pendant plus de 10 ans. Derniers ouvrages publiés : « De chair et de mots », (poésie, Le Castor Astral), « La Part du Diable » (nouvelles au Bruit des autres éd.). « Un présent qui s’absente » (poésie, éd. Bruno Doucey), « Dieu se moque des lèche-bottes » (Farce théâtrale, éd. Le Bruit des autres).

Lire la suite

Marion Brun est agrégée de Lettres Modernes et doctorante contractuelle en Littérature Française à la Sorbonne.

Elle a publié un premier recueil de poésies en 2008 : Je cours après la joie et un second recueil Topiques aux éditions L’Harmattan en 2013, préfacé par Matthias Vincenot et illustré par Patricia Ulrich.

Elle a participé au Festival DécOUVRIR de Concèze et au Printemps des Poètes en 2010 et en 2014.

Lire la suite